Economie

UBS prévoit une réduction des taux de la BCE à 3,75 % en juin, mais les réductions futures ne sont pas claires

UBS prévoit que la Banque centrale européenne (BCE) réduira ses taux directeurs lors de la prochaine réunion du 6 juin, suite aux indications de la réunion de la BCE du 11 avril et aux commentaires des membres du Conseil des gouverneurs.

La réduction attendue ramènerait les taux de 25 points de base à 3,75 %. Toutefois, la trajectoire des taux directeurs au-delà du mois de juin reste incertaine, la BCE soulignant qu’elle se fie aux données économiques pour guider ses décisions futures.

Selon le scénario de base d’UBS, après la première baisse de juin, la BCE pourrait s’engager dans une séquence prolongée et progressive de réductions de taux. Celles-ci consisteraient en des réductions de 25 points de base chaque trimestre, conduisant à une baisse totale de 75 points de base en 2024 et de 100 points de base supplémentaires en 2025.

Grâce à cette approche progressive, le taux de la facilité de dépôt atteindrait 3,25 % à la fin de 2024 et 2,25 % à la fin de 2025.

L’attitude prudente de la BCE reflète un engagement en faveur d’une politique dépendant des données, ce qui suggère que toute réduction ultérieure des taux sera étroitement liée aux indicateurs économiques entrants. L’approche de la banque centrale indique un effort pour équilibrer la nécessité d’une stimulation économique avec les risques d’inflation et d’autres problèmes de stabilité financière.

Cette prévision d’UBS s’inscrit dans un contexte plus large où les banques centrales mondiales sont aux prises avec les défis de l’inflation et de la croissance économique. La baisse potentielle des taux de la BCE en juin s’inscrirait dans le cadre des efforts déployés pour soutenir l’activité économique dans la zone euro, tout en tenant compte de l’évolution du paysage économique.

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Кнопка «Наверх»