Actualité des matières premières et futures

Les analystes mettent à jour leurs prévisions pour les prix du cuivre en 2024

Après la récente remontée, les projecteurs sont braqués sur le cuivre, et les analystes ont été occupés à évaluer leurs prévisions pour les prix du cuivre, reflétant un ensemble complexe de facteurs allant des contraintes de l’offre et des facteurs géopolitiques à l’évolution des tendances de la demande dans divers secteurs.

Reprise des prix du cuivre

Bien que les prix du cuivre aient chuté mercredi, le métal a connu une reprise significative au cours des deux derniers mois, les prix atteignant des records lundi de cette semaine.

  • PROMOTION SPECIALE : Abonnez-vous à InvestingPro pour 1 an pour moins de 9 euros par mois et profitez d’outils et de conseils pour savoir quelles actions acheter et quelles actions vendre, quelles que soient les conditions de marché. Cliquez-ici pour en profiter avant qu’il ne soit trop tard !

Le cuivre, qui est un métal industriel essentiel dont les fluctuations de prix ont des répercussions importantes sur les marchés et les industries au niveau mondial, a atteint un record intrajournalier de 5,1990 dollars la livre ou 11 460 dollars la tonne. Cette année, le cuivre a augmenté de 27 %.

La hausse a été alimentée en partie par les traders qui parient sur une offre réduite du métal dans les mois à venir, alors que les réductions de production des mineurs commencent à prendre effet.

Prévisions des prix du cuivre pour 2024

Malgré cette hausse, les analystes de Citi estiment que le prix du cuivre devrait se consolider au cours des trois à six prochains mois.

La banque prévoit une stabilisation des prix alors que les prix du LME se négocient actuellement à un niveau proche de leur objectif de 10 500 dollars la tonne, après avoir atteint la semaine dernière leur objectif de 11 000 dollars la tonne pour les six à douze mois à venir.

Citi estime que «les investisseurs ont eu raison de faire passer le cuivre de 8-8,5k/t à 10,5k/t au cours des 3-4 derniers mois».

Cependant, ils expliquent qu’ils pensent que les machines représentent probablement une grande partie des ~30 milliards de dollars d’ajouts de fonds de cuivre cette année.

«En effet, les indicateurs physiques (tels que les stocks visibles, les spreads et les primes) ne vont pas être excellents pendant un certain temps, car les semi-finisseurs chinois déstockent le métal raffiné et les ferrailleurs mondiaux déstockent la ferraille».

Les niveaux de prix actuels sont considérés comme suffisants pour éviter d’énormes déficits sur le marché du cuivre cette année, à mesure que le marché de la ferraille réagit.

Par ailleurs, les analystes de JPMorgan (NYSE:JPM) estiment que les attentes en matière de prix dépassent les fondamentaux, alors que les actions du cuivre se négocient actuellement à leur juste valeur.

«Le cuivre est en plein essor depuis le début de l’année, avec une hausse de 27 % depuis le début de l’année, alors que nous considérons que les inquiétudes concernant l’offre de produits raffinés sont relativement exagérées», a déclaré JPMorgan. «Cela s’est traduit par une forte réévaluation des actions FCX (+20% depuis le début de l’année) et TECK (+24%) liées au cuivre, le sentiment des investisseurs à court terme semblant désormais plus baissier par rapport au début de l’année.

«Le sentiment de fixation des prix semble avoir dépassé les fondamentaux sous-jacents, qui sont plus solides que ne le laisse supposer la dynamique récente des prix, en grande partie grâce à la résistance de l’offre de produits raffinés en Chine et à une demande apparemment élastique», ajoutent-ils.

La banque note également que la dernière courbe à terme du cuivre dépasse désormais à la fois son scénario de base et les prévisions de prix du cuivre de l’équipe Commodities de JPM pour le reste de l’année et l’année prochaine, ce qui suggère un potentiel de hausse supplémentaire si les attentes haussières se concrétisent.

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Кнопка «Наверх»