Economie

Le bénéfice par action d’Adecoagro dépasse les estimations, le chiffre d’affaires augmente en glissement annuel

LUXEMBOURG — Adecoagro S.A. (NYSE: AGRO), une importante société de production durable en Amérique du Sud, a annoncé un bénéfice par action de 0,22 $ pour le premier trimestre, dépassant les attentes des analystes pour la période se terminant le 31 mars 2024. Le chiffre d’affaires de la société a atteint 253,8 millions de dollars, affichant une solide performance avec une augmentation de 2,6 % par rapport au même trimestre de l’année précédente.

La société a attribué la croissance de son chiffre d’affaires à un volume plus élevé de canne à sucre broyée, entraînant une augmentation de la production de sucre et des ventes à des prix robustes, ainsi qu’à une augmentation des prix de vente moyens dans le segment du riz. Malgré l’évolution positive du chiffre d’affaires, le bénéfice net ajusté pour le premier trimestre s’est élevé à 23,3 millions de dollars, soit une baisse de 40,1 % par rapport à l’année précédente. Cette baisse est en partie due à une perte dans l’évaluation au marché des actifs biologiques, influencée par la baisse des prix du sucre.

L’EBITDA ajusté d’Adecoagro pour le trimestre s’est élevé à 90,1 millions de dollars, soit une légère amélioration de 1,1 % par rapport au premier trimestre de l’année précédente. Ce résultat est principalement dû aux bonnes performances des trois segments de l’activité agricole de la société, qui ont compensé la baisse de 32 % de l’EBITDA ajusté de l’activité sucre, éthanol et énergie, due à la baisse des prix du sucre et à l’augmentation des coûts de transport.

La dette nette de la société a connu une réduction significative, en baisse de 23,0 % en glissement annuel, avec un ratio dette nette/EBITDA ajusté LTM de 1,3x, une réduction par rapport au ratio de 1,9x rapporté au premier trimestre de l’année précédente.

Dans ses remarques, la direction d’Adecoagro a souligné la distribution aux actionnaires approuvée lors de l’assemblée annuelle des actionnaires qui s’est tenue le 17 avril, avec une distribution de dividendes en espèces de 35 millions de dollars à payer en deux versements. En outre, la société a investi 26,6 millions de dollars dans le rachat d’actions dans le cadre de son programme de rachat existant.

La vente de la ferme La Pecuaria en Uruguay, qui a généré un EBITDA ajusté de 15,3 millions de dollars, a fait l’objet d’une récente transaction en avril 2024, qui sera comptabilisée au deuxième trimestre.

Emilio Gnecco, directeur financier, a commenté les résultats en ces termes : «Nos performances du premier trimestre reflètent la force de notre portefeuille diversifié et la résilience de notre modèle d’entreprise. Malgré les défis du marché, nous restons déterminés à apporter de la valeur à nos actionnaires et à investir dans une croissance durable.»

Source

Похожие статьи

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *

Кнопка «Наверх»